Partenaires

Nos tutelles

Centre National de la Recherche Scientifique Université de Caen ENSICAEN Normandie Université

LPC CAEN
ENSICAEN
6, bd du Maréchal Juin
14050 CAEN Cedex
Tel : +033 (0) 231452500



Annuaire


Organigrammes


Contacts

Rechercher





Accueil > À noter

Soutenance

Maxime HENRI, 19 octobre 2018, 10h. (Salle G. Iltis)

"Etude des propriétés de transport et d’équilibration de la matière nucléaire dans le domaine de l’énergie de Fermi".

résumé : 

"L’équation d’état de la matière nucléaire est un enjeu primordial pour l’étude des systèmes nucléaires produits dans les collisions entre ions lourds ainsi que dans le contexte astrophysique de la formation des étoiles à neutrons (supernovae), et aussi comme plus récemment observé de la fusion entre 2 étoiles à neutrons (kilonova). L’établissement de l’équation d’état requiert de définir de manière précise les conditions thermodynamiques en termes de densité, température, asymétrie proton/neutron dans lesquelles le système nucléaire évolue. Ceci implique de définir l’état d’équilibration liés aux variables thermodynamiques mentionnées, à savoir notamment les degrés d’équilibration atteints en terme d’énergie et d’isospin.
Dans ce travail, nous présentons une étude des propriétés de transport de la matière nucléaire, pour laquelle nous avons utilisé la base de données expérimentale du multidétecteur INDRA constituée par la collaboration au cours de ces 25 dernières années. Au cours de cet exposé, nous montrerons comment, à l’aide de simulations dédiées, nous avons pu relier le pouvoir d’arrêt de la matière nucléaire déterminé à la section efficace nucléon-nucléon dans le milieu nucléaire, et apporterons des éléments de réponse quant à l’équilibration de l’isospin par l’étude des rapports isobariques A=3 dans les collisions centrales autour de l’énergie de Fermi.
Ces différents résultats nous permettront de mettre en contexte le nouveau dispositif expérimental mis en place par les collaborations INDRA et FAZIA et de comprendre en quoi l’ajout de FAZIA permet d’améliorer la caractérisation de l’équation d’état, notamment en ce qui concerne l’énergie de symétrie. Le couplage des 2 dispositifs sera ainsi opérationnel dès l’année prochaine au GANIL pour une série d’expériences dédiées à l’étude de l’équation d’état nucléaire."