Partenaires

Nos tutelles

Centre National de la Recherche Scientifique Université de Caen ENSICAEN Normandie Université

LPC CAEN
ENSICAEN
6, bd du Maréchal Juin
14050 CAEN Cedex
Tel : +033 (0) 231452500



Annuaire


Organigrammes


Contacts

Rechercher





Accueil > À noter

Soutenance


Thomas Carreau soutiendra sa thèse intitulée "Modeling the (proto)neutron star crust : toward a controlled estimation of uncertainties"


le vendredi 25 septembre à 13h30 au LPC en salle Gilles Iltis.


La soutenance se déroulera en français.
Compte tenu de la situation sanitaire, les conditions d’accueil ne sont pas précisées pour le moment. Le nombre de places sera limité.


Résumé :


L’objectif principal de cette thèse est de faire des prédictions réalistes et d’étudier les sources d’incertitudes sur les observables des étoiles à neutrons froides isolées et des protoétoiles à neutrons chaudes. Ces prédictions doivent s’accorder avec les contraintes actuelles fournies par les expériences en physique nucléaire, les développements en théorie des perturbations chirales et les observations astrophysiques.


Une approche unifiée de métamodélisation a été introduite pour calculer la composition et l’équation d’état des étoiles à neutrons froides isolées pour toute fonctionnelle de matière nucléaire. Une détermination bayésienne des paramètres de l’équation d’état a été effectuée, conduisant à des prédictions réalistes pour les observables de l’étoile. À température finie, l’équilibre statistique complet des ions dans la croûte a été considéré, permettant entre autres le calcul du paramètre d’impureté.


Les résultats sont compatibles avec les contraintes déduites de l’événement GW170817 et tendent à indiquer que le phénomène de glitch ne peut pas uniquement tirer son origine de la physique de la croûte. Des déviations dans la composition de la croûte par rapport à la matière catalysée froide sont observées à la température de cristallisation. Les résultats montrent que la contribution des impuretés n’est pas négligeable, ce qui pourrait avoir un impact sur les propriétés de transport dans la croûte.


Une plus grande précision dans la détermination des dérivées d’ordre élevé de l’énergie de symétrie dans les expériences et/ou la théorie des perturbations chirales et dans la connaissance de l’énergie de surface à des isospins extrêmes est nécessaire pour réduire les incertitudes sur les observables de la croûte. Le cadre numérique développé au cours de cette thèse peut servir de base à des recherches futures.