VALORISATION

Détecter les savoir-faire du laboratoire afin d’intéresser le secteur industriel pour différents développements

MESURES NUCLEAIRES

La société CERAP (Conseils et Etudes en RadioProtection), acteur majeur de la radioprotection et de la sûreté nucléaire en France, a établi avec le LPC un premier contrat de collaboration de recherche en janvier 2014. Cette collaboration a permis la validation métrologique de protocoles et mesures nucléaires réalisées par CERAP d’une part, le développement d’un procédé novateur de vérification de l’étalonnage de radiamètres d’autre part.
Il en a par ailleurs résulté une consolidation de la place de CERAP sur le marché, la publication de plusieurs communications scientifiques et dépôts de brevets et le recrutement d’un doctorant au sein du laboratoire.
Aujourd’hui, cette collaboration fructueuse a permis d’en établir de nouvelles entre le LPC et CERAP, jusqu’à l’horizon 2020 voire au-delà.

CERAP
Faster

FASTER

Le projet d’instrumentation FASTER qui porte sur une acquisition de données entièrement numérique est passé à une phase de production de différents ensembles d’acquisition après avoir validé les algorithmes de traitement ADC, QDC et TDC. Ainsi, différents systèmes Faster ont été vendus dans le monde (Suisse, Russie, USA, Espagne, Roumanie, France, …). Dans ce contexte, un contrat de prestation de service a été signé en 2016 entre le LPC et une société régionale concernant la fabrication des cartes électroniques de ce projet. Deux avenants ont fait suite à ce contrat afin de proroger la collaboration entre le laboratoire et la société. Un nouveau contrat de prestation de service a été signé le 02 mai 2019 pour une durée de 8 mois.

GANIL

Asic multi-voies

Un contrat de collaboration (accord moral) relatif au projet "Asic multi-voies pour rénovation de l’électronique d’acquisition (REA)" a été signé en septembre 2018 entre le GANIL et le LPC.

GANIL

Spiral2-Désir

Un contrat de collaboration (accord moral) relatif au projet Spiral2-Désir a été signé le 10 mai 2019 : il spécifie les tâches confiées au LPC dans ce projet et les moyens en personnel du LPC affectés jusqu’à l’année 2024.

SDEC

Conseil

Un accord de confidentialité a été signé en septembre 2018 entre le CNRS et la société SDEC France. Un contrat "équipe-conseil" a été signé le 15 mai 2019 pour une durée de 1 an.

EDF

Discrimination β-Υ

L’étude d’un détecteur dédié à la discrimination béta-gamma en exploitation des réacteurs a fait l’objet d’un contrat de prestation de service d’une durée de 6 mois à compter du 04 mars 2015 entre EDF R&D et le laboratoire. Puis un contrat de collaboration de recherche d’une durée de 3 ans a fait suite à ce premier contrat pour l’encadrement d’une thèse CIFRE sur ce sujet.

Piercan

Radioprotection

Un contrat de collaboration de recherche faisant suite à un contrat de prestation de service a été signé le 16 juillet 2014 pour une durée de 36 mois (à compter du 02 juin 2014) entre la société Piercan spécialisée dans la fabrication de gants utilisés pour la manipulation de radioéléments et le LPC. Dans ce contexte, une formation sur la radioprotection est également assurée par le LPC. Le titre exact de ce contrat est : "caractérisation en terme de protection radiologique de gants et autres équipements de protection utilisés pour la manipulation de radioéléments dans le domaine du cycle du combustible et dans le domaine médical".

INFN National Institute for Nuclear Physics

RFQ Cooler

Un premier accord de confidentialité a été signé entre le CNRS et l’INFN dans le cadre d’un éventuel projet futur de collaboration concernant la construction et la validation expérimentale du RFQ Cooler du projet SPES (Selective Production of Exotic Species). Puis un contrat de collaboration de recherche de 4 ans a été signé le 09 octobre 2018 entre le CNRS et l’INFN afin de mener à bien ce projet.

Retour en haut