RECHERCHE

Physique nucléaire

STRUCTURE NUCLEAIRE

Les recherches du groupe se concentrent sur la structure des noyaux riches en neutrons.  Outre l’étude de l’évolution de la structure en couche jusqu’aux limites de la stabilité et au-delà, l’étude des corrélations est également poursuivie.  L’outil de choix est celui des réactions directes avec des faisceaux radioactifs énergétiques : pour les noyaux situés à proximité de la dripline, nous utilisons le « knockout » des nucléons à haute énergie (~250 MeV/nucléon), tandis que plus proche de la ligne de stabilité bêta des réactions de transfert à basse énergie (~10 MeV/nucléon) sont employées.  Ces deux activités offrent la possibilité de suivre l’évolution de la structure le long d’une chaîne isotopique, le transfert fournissant des informations spectroscopiques relativement détaillées (qui peuvent être utilisées pour mieux fixer les paramètres des modèles de structure, tels que le modèle en couche pour une extrapolation vers la dripline) et le knockout permettant d’observer de nouveaux phénomènes et des changements significatifs dans la structure en couche (par exemple, de nouveaux nombres magiques).

Structure nucléaire - expérience DALI2 - RIBF RIKEN
Structure nucléaire - expérience DALI2 - RIBF RIKEN

Les activités du groupe sont centrées pour les hautes énergies au RIBF-RIKEN (Japon), tandis que les études aux basses énergies sont menées à ISAC2-TRIUMF (Canada) et au GANIL/SPIRAL1.  Au-delà des laboratoires de l’IN2P3 et du CEA, des collaborations ont été établies avec des équipes au Japon, en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Corée du Sud, au Canada, en Espagne et en Italie.

Réactions directes à haute énergie

Au voisinage de la dripline neutron, les états finaux sont généralement non liés et, en tant que tels, tous les produits de désintégration en vol du faisceau (quasi-projectile chargé, neutrons et, dans certains cas, les rayonnements gamma) doivent être détectés et leurs impulsions doivent être mesurées.

Réactions de transfert

En plus de fournir une résolution supérieure à celle qui peut être obtenue par la détection du proton, les cascades gamma peuvent fournir des informations complémentaires sur le spin-parité des niveaux.  

26Na web
GRIT web

R&D développements techniques

Le groupe joue un rôle clef dans le développement de nouveaux multidétecteurs.

Projets

En savoir plus

Retour en haut